La notion d’acceptation

Nous voilà en début de troisième semaine. Nous avons parcouru plus de la moitié du chemin. Le temps semble fou depuis notre arrivée. D’un côté c’est comme si nous étions arrivés hier, de l’autre, comme si nous étions là depuis des mois. Nos repères temporels, habituellement calqués sur le rythme de la société, sont ici inexistants. Seules nos heures de début/fin de cours nous permettent de nous situer sur l’avancée de la journée.
Il paraît que la troisième semaine, c’est la semaine de la crise… Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre avec ça. Crise de quoi ? Crise de moi ? Crise physique ? Crise mentale ? Crise des autres ? Un peu de tout ça à la fois ?
Lire la suite