À propos

Bienvenue sur Graine de Karma !

Graine de Karma c'est moi !

Derrière ce nom, c’est moi, Camille, qui rédige avec passion les articles, et qui vis pleinement chaque instant (tout du moins j’essaye). Si vous êtes ici, c’est que vous allez suivre mes récits (du moins de temps en temps, genre au bureau pour s’occuper). Il est donc normal que je vous en dise un peu plus sur moi, histoire que vous sachiez qui vous cause derrière cet écran.

Je suis le genre de personnes aux mille passions. Aux envies spontanées, soudaines, improbables.

Je suis le genre de personne qui se réveille un matin en se disant qu’elle a envie de peindre. L’idée murie dans ma tête pendant toute la journée, j’y repense le soir en me couchant, en étant persuadée que c’est l’idée du siècle.

Le lendemain, il faut absolument que j’achète du matériel de peinture. Ca devient urgent, indispensable. Mais comment j’ai vécu toutes ces années sans peindre ? Me voilà donc au magasin d’arts créatifs. Razia sur les tubes de peinture, pinceaux, toiles, chevalet. Je prends même les couleurs un peu improbables (généralement en plus, elles sont en promo), car j’en aurai forcément besoin un jour, vu la diversité de ce que je vais peindre. La caissière demande si je veux la carte de fidélité, celle qui m’offrira 5 euros de réduc tous les 6000 euros d’achat, je réponds bien sur que oui.

De retour chez moi, je m’organise un espace création, expliquant à ma moitié combien il est devenu important pour moi de m’exprimer à travers cet art.

Les négociations terminées, j’installe tout, je regarde fièrement le résultat. Quel bel espace. Au passage, une photo envoyée aux copines (très habituées à mes lubbies).

Je me prends pour Picasso pendant 2h, j’étale fièrement la peinture sur la toile. Une fois l’œuvre terminée, je pose mon matériel, je prends du recul, observe l’ensemble et je dois bien me rendre à l’évidence… c’est laid. Et finalement, je n’ai même pas eu tant de plaisir que ça à peindre. 20 minutes plus tard, je mets en ligne une annonce sur Leboncoin : « Vends matériel de peinture complet, très peu servi ». Et ma vie continue.

Voilà, ça, c’est moi, Camille aux grandes idées. J’ai essayé des tas de trucs, à chaque fois persuadée (et persuadant qui veut l’entendre) que ce serait la passion de ma vie.

La guitare, la fabrication de bijoux en nacre, le rallye automobile (très cher !), la danse classique, la couture, le cirque, le potager, le fitness (grosse blague du siècle, Decathlon peut être content de m’avoir vu rentrer dans son magasin ce jour là), les jeux vidéo, ou encore le tricot (mon écharpe aura finalement été terminée par Maman). A chaque fois que j’ai une idée, je m’étonne de ne pas l’avoir eu avant, persuadée qu’une nouvelle vie s’offre à moi.

Et puis il y a cinq ans, je mets les pieds dans un studio de yoga pour la première fois, à Lyon. Grande idée parmi mes idées. Je fais 2 séances, puis j’arrête. Je ne sais même plus vraiment pourquoi. Mais la graine est plantée. Il aura fallu attendre 2 ans pour qu’elle germe, mais l’arbre a commencé à pousser. Grand, fort, comme rien auparavant dans ma vie.MOUA

C’est ainsi que j’ai commencé une jolie bibliothèque de livres sur le sujet, qui me passionnent tous autant les uns que les autres. Je me suis inscrite dans un studio près de chez moi, où j’allais 3 fois par semaine avec à chaque fois, la plus grande impatience.

Pour la première fois de ma vie, plus le temps passait, plus cette idée prenait de la place dans ma vie. Et plus celle ci se trouvait positivement changée.

Fini les angoisses de rester seule une soirée, fini la recherche frénétique de nouveaux passe-temps délirants. Un sujet en amène un autre, du yoga on passe à l’ayurveda, à la méditation, à la nutrition, réfléxologie ou encore à la fabrication de cosmétiques maison (vous voyez pas le rapport, moi non plus, mais c’est une passion qui m’est venue via le yoga, et à l’envie de savoir de quoi sont composés mes produits de beauté). Car le yoga, ce n’est pas qu’un enchainement de postures sur un tapis. C’est bel et bien un mode de vie, un art de vivre, un équilibre tout entier qui déborde très largement en dehors de ce que l’on peut faire en cours collectif.

Je me trouve aujourd’hui, à 26 ans, bien dans mes pompes, bien dans ma tête, avec la conviction profonde que ce n’est que le début d’une très longue histoire avec tous ces sujets là. Comme chacun, j’ai parfois des hauts (très hauts !), et parfois des bas. Mais je commence à savoir maintenant comment observer ces variations pour les gérer, et simplement attendre que l’orage passe.

Actuellement en voyage en Australie, je viens de passer 8 semaines dans un ashram incroyable, juste à côté de Sydney, où j’ai eu la chance de pouvoir pratiquer yoga et méditation chaque jour, des heures durant. Une expérience exceptionnelle.

Je suis maintenant sur les routes, à la découverte des merveilles de ce pays gigantesque. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Les paysages défilent au rythme des kilomètres, des rencontres et des coups de coeur. Un vrai bonheur.

Le retour en France sera l’occasion de mettre en place de nouveaux projets professionnels, car hors de question de retourner derrière un bureau !

Je vous fais partager ici un peu mon aventure, l’aventure de ma vie, de mes découvertes, mes expériences et de mes envies.  Et j’espère qu’à travers vos commentaires, vous me ferez partager les vôtres, et que l’on pourra échanger autour de ces sujets 🙂

En attendant, bonne lecture, et n’oubliez pas : vous êtes formidable.

 

4 réflexions sur “À propos

  1. micka dit :

    Je découvre ton blog et je me régale en lisant tes articles. Tes passions dévorantes qui ne durent qu une journée c’est TOUT moi. Ça fait du bien de se sentir moins seule! Mes copines me demandent régulièrement alors ta nouvelle passion?? C’est quoi? J espère lire encore bop d articles de toi sur le yoga!
    Namasté
    Micka

    J'aime

    • Graine de Karma dit :

      Nous allons créer une communauté de la passion éphémère !!
      Merci je suis ravie que le contenu te plaise. Je ne suis pas très assidue ces derniers temps, C’est pas ma faute c’est la faute au voyage !
      Au retour en France je serai au taquet de la publication yogique, promis !
      Belle journée à toi, namaste
      Camille

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s