L’année à venir

Je profite de cette nouvelle année pour reprendre du service. Un an que je n’ai pas écrit d’articles. Et plus le temps passait, plus il était compliqué de savoir comment revenir. Alors que ce n’est pas l’envie d’écrire et de partager qui manquent, bien au contraire. Et avec ce qui se profile pour moi en 2018, j’avais vraiment envie de partager tout cela avec vous. Un grand cru.
Alors c’est parti, Graine de Karma reprend officiellement du service, et 2018 s’annonce fantastique !

Plutôt que de rédiger la très classique liste de bonnes résolutions, qui s’apparentent très rapidement à des contraintes à suivre et respecter, puis à abandonner et vite oublier, je préférais aborder les choses sous un autre angle, plus motivant, plus positif : mes envies. En anglais ils disent « intentions », que l’on traduirait par le même mot en français, et je trouve ça aussi bien plus encourageant et optimiste que nos banales « résolutions ».
Voici donc mes envies, mes intentions pour cette année 2018 :

Nourrir le blog, écrire, photographier, partager

Et du coup ça commence déjà bien de ce côté là, avec ce premier article.
Depuis le retour du voyage, j’ai laissé de côté mon matériel photo, et c’est bien dommage, car j’aime autant ça que l’écriture. Et pour entretenir un blog, ça tombe plutôt bien d’aimer ça ! Souvent dans mon quotidien de ces derniers mois, il m’est arrivé de faire/voir/apprendre des choses et de me dire « tiens, ça pourrait intéresser d’autres personnes », sans pour autant prendre le temps de sortir l’appareil photo, et d’en rédiger un article. Je n’ai qu’une chose à dire: GÂCHIS.En 2018 donc, je veux prendre le temps pour ces choses là, car j’ai envie de partager avec celles et ceux qui ont les mêmes centres d’intérêt que moi, ou qui sont curieux de découvrir de nouvelles choses.

Voyager

De ce côté là, on peut dire que j’ai déjà mis le paquet dernièrement. Partie en septembre 2015 avec ma moitié, revenue en mars 2017 (toujours avec), 12 mois d’Australie et 6 d’Asie du Sud-Est, on a bien donné.
Mais justement, une fois que l’on y goûte, on a bien du mal à s’en passer. Maintenant, je sais à quel point c’est simple de tout quitter, et à quel point c’est simple de tout reconstruire en revenant. J’ai des fourmis dans les jambes au quotidien, chaque reportage sur Arte est une occasion d’allonger encore un peu plus la liste des endroits que j’aimerai voir… En 2018 au programme, un mois en Inde (Février) en solo, pour faire les 200 premières heures de formation de professeur de Hatha Yoga (une toute petite première marche, qui me permettra de suivre un beau chemin), puis si tout se passe comme nous le souhaitons avec Lui (hyper classe comme surnom pour mon mec, très mystérieux, j’adore), nous ferons un tour de France sur trois ou quatre mois avec notre van (acheté en Août dernier, qui attend bien sagement d’être aménagé… Si « Lui » me lit, ceci est clairement un appel du pied pour sortir ses outils).
Après ça, on est en pleine réflexion sur quelques mois en Nouvelle Zélande, suivi de quelques mois en Nouvelle Calédonie, Papouasie, Vanuatu, bref ce coin par là bas quoi. Donc ça, c’est à suivre, et à ne pas perdre de vue au fil des mois de 2018.

Avoir la main verte

Je me suis rendue compte il y a quelques semaines que je n’avais que 2 plantes chez moi dans mon salon, alors que j’adore ça. Un bananier, et une orchidée. C’est maigre.
Sur ma terrasse cet été, il y en avait des tas, et c’était magnifique. Un laurier rose, un hibiscus, des oeillets, des plants de tomates, des aromatiques. Mais avec l’arrivée de l’hiver, les fleurs ont fané, les feuilles sont tombées, et certaines sont carrément capoutes capoutes. Alors j’ai rentré mes 2 pots l’aloe vera, qui ne supportent pas les -5°C que l’on a parfois sur Grenoble durant cette période, et j’ai réalisé que j’avais toujours beaucoup fleuri mes extérieurs, mais jamais vraiment mon intérieur. Alors zou, un petit tour chez Botanic, et pour moins de 60€, je me suis fait une petite jungle urbaine délicieuse (ouais j’en rajoute des tonnes, genre 5 petits pots et je me prends pour Tarzan).

J’ai privilégié les petits pots pour commencer, car autant les plantes d’extérieures qui n’ont besoin de rien, ça va, je gère (encore que…), autant les plantes d’intérieures je me suis habituellement toujours débrouillée pour les faire claquer en moins d’un mois… Cette fois ci, je me suis renseignée précisément sur les soins à leur apporter, croisons donc les doigts pour que mes plantes traversent 2018 sans encombre !

 

APPRENDRE – Lire

La seule chose qui m’ait véritablement manqué pendant le voyage (hormis la famille et les amis, oui forcément, je ne suis pas un monstre) ce sont mes livres. Les miens, mais aussi tous les autres, ceux de la librairie en passe de devenir miens (mon préciiiiieux), ceux qui allaient sortir, ceux qui venaient de sortir, les gros, les petits, ceux avec les pages qui sentent bons, les couvertures souples ou rigides, bref, TOUS.
Je ne lis pas trop (voire pas du tout) de romans, car aux livres narratifs je préfère de loin les livres documentaires, à travers lesquels j’apprends des choses sur un sujet précis.
Etant à l’école, j’ai toujours aimé la rentrée des classes, pour le lot de manuels scolaires qui nous étaient fournis à ce moment là. Donc en fait aujourd’hui, quand j’achète un livre, j’aime vulgairement le comparer à un manuel scolaire, grâce auquel au fil des pages j’apprendrais de plus en plus. Cette année donc, j’agrandis largement ma bibliothèque !

Côté apprentissage, j’ai envie de me renseigner sur les ateliers qui se déroulent près de chez moi, pour y participer le plus souvent possible. Au delà des 4 semaines de formation en Inde sur le mois de Février, il y a d’autres sujets qui me passionnent et pour lesquels je souhaiterai en savoir davantage: aromathérapie, ayurveda, réflexologie, naturothérapie, ça ne tiendra claireent pas tout sur 2018, c’est le travail de toute une vie, mais au moins ça me donne les grandes lignes sur lesquelles j’aimerai avancer.

Gratitude

Ça fait déjà parti de ma vie depuis un moment, mais je pense que je ne développe pas assez la pratique de la gratitude, alors que c’est pourtant si simple. Juste une approche positive de son quotidien. De petites habitudes toutes bêtes peuvent amener tellement de bien être et de sérénité, il ne faut pas s’en priver ! Cela vaudra peut être même le coup que je fasse un article sur le sujet, histoire que l’on échange ensemble là dessus.
Là pour faire court, en 2018  j’ai envie d’un beau bocal en verre, dans lequel je glisserai un papier chaque soir avec ma gratitude de la journée. Un petit truc tout bête, un rituel à la portée de tous, pour faire le plein d’énergies positives.

Méditer

C’est comme la gratitude. Je pratique, mais pas assez à mon goût. C’est tellement facile de dire « j’ai pas le temps », plutôt que de le prendre. Quand on sait tous les bienfaits que cela peut amener, méditer devient une autre façon de prendre soin de soi jour après jour (je vous en parlais dans cet article « Introduction à la méditation« ).
En 2018 donc, j’ai vraiment envie d’approfondir ma pratique de la méditation, et d’en faire un rendez vous quotidien avec moi même, tout comme je peux le faire avec mon tapis de yoga. Nous en reparlerons prochainement !

 

Et vous, de quoi avez-vous envie pour votre année 2018 ?

2 réflexions sur “L’année à venir

  1. Solen dit :

    Je commence par vous souhaiter à tout les deux une bonne et heureuse année 2018. Je vois qu’elle promet d’être pleine de belle aventures. Tu le fais rêver. Je vous aussi que le voyage c’est ancré profondément dans d’ton ADN. En lisant ton blog, là ce jeudi matin de cours, je ne cache pas que mon cœur se serre. Les souvenirs des bons moments partagés ensemble en Australie, notre soirée à Bali…la lecture de ton blog..autant de choses qui me manque terriblement. Pour moi les voyages ne seront pas pour tout de suite, je commence une autre aventure. Mais grâce à toi, je vais voyager par procuration en attendant patiemment mon tour ;). Je te souhaite beaucoup de bonheur et de belles découvertes pour cette nouvelle année, en espérant qu’on se revoit un jour pour se raconter toutes nos aventures.
    Plein de gros bisous à toi et ta moitié
    Solen

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s