Fabriquer son mala

Le mala, appelé également parfois collier de méditation, ou chapelet bouddhiste, accompagne ma pratique de la médiation, du yoga, et plus largement mon quotidien. Il est là pour me rappeler, parfois, de lâcher prise, de prendre soin de moi, de faire une pause, de calmer la cadence. Et ce n’est pas une mince affaire !
C’est un bel objet,  qui doit être choisi avec attention, afin qu’il nous corresponde, et surtout nous plaise entièrement.

Après de longues recherches sur internet, et en magasins spécialisés, je n’ai riiiiiien trouvé qui me plaise, ni de près ni de loin.
Alors j’ai commencé à m’en fabriquer un. Si personne n’a créé quelque chose qui me plaise, soit, je vais m’en occuper moi. N’est-on jamais mieux servi que par soi même ?

J’ai donc acheté des perles en pierres semi précieuses, du fil, et mon premier mala est né. On peut tout aussi bien le faire avec des perles en bois, selon le résultat souhaité.

Et puis, en le baladant un peu partout avec moi dans l’ashram où j’ai passé 9 semaines en Australie, et durant les cours collectifs, des gens ont commencé à me demander où je l’avais acheté. Eheh, il fait son petit effet !
C’est ainsi que je me suis retrouvée à en fabriquer une bonne dizaine, sur commande, chacun étant unique, pour tous ceux qui, comme moi, ne trouvait rien dans le commerce.
Unique, tant par les pierres utilisées, que par les envies de chacun, les énergies du futur propriétaire ou encore ses préoccupations concernant les chakras (on en reparlera plus tard de ce sujet là).

D’une manière générale, j’essaye toujours de me mettre à la confection de mala après ma méditation du soir. Ce moment là est pour moi un peu spécial, je me sens parfaitement « accordée » avec moi même, et la créativité débordante (genre encore plus que d’habitude, oui oui !).

Bien sur vous pouvez vous mettre à la conception de votre collier quand vous le voulez, mais quel que soit le moment de la journée, faites en sorte de faire de ce moment un moment spécial. Coupez votre téléphone, allumez une bougie, un encens, buvez un thé, mettez une musique relaxante ou que sais-je encore, mais construisez un petit rituel autour de cet atelier créatif, un peu différent du porte clé crocodile en perles de rocaille.

Il n’y a finalement rien de compliqué, il suffit d’enfiler les perles et de faire un nœud entre chacune d’elle (et encore les noeuds sont facultatifs, tout dépend du rendu que vous souhaitez). En amont évidemment, on aura pris le soin de réfléchir aux perles que l’on souhaite, et si il y a plusieurs couleurs, à l’emplacement de celles ci.
Comptez 108 petites perles. Ce chiffre n’est vraiment pas laissé au hasard, et si vous vous intéressez au mala, vous savez très probablement déjà pourquoi. Sinon, je vous propose ce petit explicatif synthétique, pour vous familiariser avec la signification de ce collier peu ordinaire : http://magiedubouddha.com/p_tib-mala.php

Mala tuto

Tuto Faire pompon

 

 

Au bout de chaque mala, il est important de faire une sorte de « pompon » (ou autrement appelé « tassel » en anglais, dont la traduction très glamour est « gland »). Ce pompon est la représentation de l’ouverture spirituelle de l’être. Ce serait donc dommage de s’en priver n’est-ce pas ?

 

 

Petite astuce pour faire les nœuds au plus près des perles (et pas avoir un nœud qui se balade à 3cm de celles ci) : faites votre boucle, et avant de serrer le nœud, passer une pointe à l’intérieur. Vous pourrez ainsi faire coulisser votre nœud jusqu’à la perle. Libérez la pointe, serrez le nœud.

Cette création est une bonne occasion pour associer à votre mala un mantra (qui sera sans doute amené à changer par la suite).

Un mantra, tibétain ou bouddhiste est, à la base un son que l’on répète et dont la sonorité aurait des vertus sur l’esprit, mais aussi le corps.

Le plus important c’est le son émis lorsqu’on le prononce et non sa signification. En effet lorsque l’on récite un mantra, on génère une vibration, c’est celle ci qui possède un pouvoir. Le mantra est généralement utilisé pour la méditation car il agit sur le mental, le physique, l’émotionnel et le spirituel. Et oui tant que notre mental est présent dans la méditation, il bloque le processus, le fait de réciter un mantra pendant un certains temps, permet de se détourner du mental et ainsi profiter de la méditation.

Mala tuto

Plus vulgairement, on appelle également mantra les petites phrases ou citations que l’on peut se répéter lors d’une méditation ou tout au long d’une journée, qui aident à rester positif par exemple. Dernièrement j’ai par exemple utilisé « Je suis assez », « Je ressens la beauté et la perfection de tout ce qui m’entoure » ou encore « Je suis reconnaissante pour ce que j’ai».
C’est très personnel un mantra, à vous de trouver le vôtre, je vous ferai prochainement un article un peu plus complet, avec davantage de suggestions afin que vous puissiez avoir une première approche plus détaillée.

Le fait de porter votre mala près de vous, vous rappellera au fil de la journée la bonne intention que vous avez émise précédemment. C’est un peu comme un pense bête finalement, mais beaucoup plus sympa :p

Si vous avez des questions sur ce sujet surtout n’hésitez pas, je me ferai, comme toujours, un vrai plaisir d’échanger avec vous !

Bonne création 🙂

27 réflexions sur “Fabriquer son mala

    • Graine de Karma dit :

      Merci j’espère que cela t’inspirera pour créer 🙂
      Alors étant en Australie j’ai trouvé pas mal de choses en petites boutiques ici, sur des marchés ect. Sinon depuis la France je viens de jeter un oeil sur Ebay et il y a du choix. From China bien sur, mais tu trouveras de tout, Et n’hesites pas à faire tes recherches avec des mots clés en anglais tu auras plus de résultats 🙂
      Belle journée à toi

      J'aime

  1. Aurica dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre article!
    J’ai une question peut-être un peu bête, mais quel type de fil utilisez-vous, qui soit assez résistant et toujours joli pour les noeuds entre les perles? Car j’ai essayé d’en faire un avec des pierres semi précieuses de 1 cm de diamètre (et du fil de coton perlé), mais malheureusement il n’a pas tenu avec ce poids… Merci d’avance pour vos conseils :-).
    Belle journée 🙂

    J'aime

    • Graine de Karma dit :

      Bonjour bonjour !
      Aucune question n’est bête ! Pour le fil c’est un peu la galère de mon côté aussi. J’avais trouvé dans une petite boutique en Australie un fil qui ressemblait au DMC de nos grands mères et leur point de croix, mais qui était un peu plus résistant. C’était impeccable. Malheureusement je n’en ai pas assez acheté, je n’ai pu faire que 3 malas avec. Et pour tous les autres que j’ai essayé de faire, avec d’autres styles de fils, ça a été une catastrophe. Soit le fil se fait « limer » par les perles, et fini par se casser, soit il est trop épais et ne passe même pas au travers des perles, soit, comme vous, il cède sous le poids des perles…
      Pour le moment je suis encore en Asie pour 5 mois, je me repencherai sur cette question à mon retour, de manière à trouver des réponses dans nos magasins français.
      Je vous tiens au courant dès que j’ai la solution ! Belle journée à vous, Namaste 🙂

      J'aime

      • Thomas dit :

        Bonjour, est ce qu’il est vraiment TRÈS important de mettre un pompon ? Je trouve que ça fait assez « fille » …. Merci pour tout !

        Good evening, it’s really important to put a tassel ? I think it’s pretty girl…. Thanks for every !

        J'aime

      • Graine de Karma dit :

        Bonjour 🙂 Il n’est pas indispensable de mettre le pompon, il est juste là pour symboliser l’ouverture de l’esprit. Chacun doit pouvoir faire et adapter le mala à ses envies et ses attentes, donc pas de problème, adapte le comme bon te semble !
        Et bonne année 2017 !

        J'aime

      • Thomas dit :

        Bonsoir, je viens de lire votre réponse maintenant, merci pour celle ci, et belle année a vous en retard..

        Au final, j’ai pu trouver le système de …. Vous savez la petite choses en forme de point d’interrogation qu’on utilise pour attacher les collier, et bien avec une fine tige en fer j’ai pu ka faire passer dans ma grosse perles de rudraksha, et je l’ai courbée ( la tige ) pour pouvoir rentrer mon pompon.. Merci

        Oh, et, pendant que j’y suis… Grrrrrrr toujours une question de FIL !!!

        J’aimerais porter mon Mala lorsque je ne suis pas chez moi, en bracelet… Et  » Jappa  » ( reciter , en Sanskrit ) des mantras le soir.. Du fil elastique conviendrait ?

        Merci ll Namaste ll

        J'aime

      • Graine de Karma dit :

        Vous pouvez tout à fait utiliser du fil élastique, veillez cependant à en choisir en assez robuste, car le poids total des perles est conséquent (surtout en pierre semi précieuse) et peut étirer votre mala lorsque vous le porterez autour du cou.
        Belle journée !

        J'aime

  2. Gaëlle dit :

    Bonjour 🙂

    Votre article est très complet et très intéressant, cela m’a beaucoup aidé car je ne trouvais aucun mâlâ qui me plaisait sur internet. Je me suis donc décidée à fabrique le mien.
    Cependant, j’ai une petite question concernant la confection de cet objet : sur les photos de l’article, vous ajoutez une perle au bout de chaque pompom. Est-ce que cette perle est comprise dans les 108 perles composant le mâlâ, ou bien les mâlâ que vous confectionnez sont-ils composés de 109 perles ?

    C’est peut-être qu’un détail, mais je trouve que la signification des 108 perles des mâlâ est très intéressante.

    Merci d’avance,

    Bonne journée et bonne année

    J'aime

    • Graine de Karma dit :

      Bonjour 🙂
      Super que vous fabriquiez votre mala ! C’est effectivement le meilleur moyen d’avoir quelque chose qui nous corresponde et nous plaise parfaitement.
      La grosse perle ajoutée juste avant le pompon ne fait pas partie du décompte des 108 autres perles. Cette grosse perle (la « bille de tête »), représente la connaissance de la vacuité, c’est à dire que toute chose dépend d’une autre pour exister. Autrement dit rien n’existe seul. Je l’explique très sommairement, on pourrait faire un article entier sur ce mot (c’est une idée d’ailleurs 🙂 !)
      Vous avez tout à fait raison de poser la question, car effectivement, la signification des 108 perles est, à mes yeux également, très importante. Sinon le mala devient un simple collier, et on perd l’aspect sacré de ce bel objet.
      Bonne création à vous, et belle année à venir !

      J'aime

  3. Philippine dit :

    Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant.
    Je souhaiterais également confectionner mes propres mala, mais je ne comprends pas s’il faut des perles en particulièrement, ni quel fil prendre (j’ai lu plus haut la question et la réponse concernant le fil).
    Trouve-t-on ces perles à Culturales par exemple ?
    Pouvez-vous indiquer des liens de site pour les perles mala ou bien des noms de perles ou autres ?
    Je vous remercie

    Bonne année 2017

    J'aime

  4. Eleanais dit :

    Bonjour, merci pour ce bel article partagé. J’ai crée un mala pierres semi précieuses il y à quelques jours. … et puis bam, en marchant dans la rue, il c’est cassé ( un jour après sa création) …
    Puis-je proposer quelque chose ici … est-ce que ceux qui ont trouvé LE FIL IDEAL qui résiste bien peuvent venir partager ici svp? … mon mala attend impatiemment d’être refait 🙂 merci bcp

    J'aime

  5. Gyome dit :

    Bonjour et merci pour ce très bel article.
    je me lance dans la confection de mon premier mala, j’ai choisis les pierres de mes perles mais… je ne sais pas dans quelle taille les prendre. Que conseillez vous? je penses que je le porterais très régulièrement.
    merci 😉

    J'aime

    • Graine de Karma dit :

      Bonjour ! 🙂
      Niveau diamètre Des perles, je choisis généralement du 6mm pour avoir un rendu fin et discret. J’ai déjà aussi fait des modèles en 8mm, c’est juste un peu plus volumineux à la fin, mais ça reste très joli. On trouve parfois des malas avec des perles de 10mm de diamètre, mais le rendu est très long du coup, et je ne trouve pas ça très joli (avis personnel).
      J’espère vous avoir aidé ! Bonne création à vous

      J'aime

      • Gyome dit :

        Oui merci beaucoup^^
        Je voulais également savoir si le montage du mala avait de l’importance? Ou peut on également le monter comme un chapelet par exemple? avec un tassel ou autre pendent à la fin? si oui est ce que les perles sur la partie pendante seront compté dans les 108?

        J'aime

      • Graine de Karma dit :

        Le mala est vraiment personnel et dépend de ce que vous voulez avoir. Vous pouvez tout à fait mettre un tassel, Ou n’importe quelle autre breloque à la fin (Le traditionnel est fait avec un tassel). Les perles de la partie pendante ne sont pas comptabilisées dans les 108. Faites vous plaisir, et faites le mala qui vous correspond ! Bonne création 🙂

        J'aime

  6. Mimmi dit :

    Namaste,
    Je veux faire mon mala avec les perles d améthyste offertes pour la fête des maman. Entre l améthyste et mes petits chats autant dire que mon mala va etre chargé.
    J ai d autant plus peur pour le choix du fil… Nous avons récemment perdu un bracelet en oeil de tigre a cause du fil elastique.
    Toujours pas de piste sur cette question ?
    Merci pour vos article 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s